Les offices du DETEC adoptent le covoiturage

Depuis l’an 2000, le nombre d’heures d’embouteillages a triplé sur le réseau suisse des routes nationales. Les transports publics ayant, eux aussi, atteint les limites de leurs capacités, il est nécessaire d’améliorer l’utilisation des capacités disponibles. Le taux d’occupation des voitures de tourisme offre un potentiel considérable à cet égard puisqu’il y est de 1,1 personne aux heures de pointe. C’est là qu’intervient le covoiturage : en partageant leur véhicule avec leurs collègues, les pendulaires font baisser le nombre de trajets en voiture et de bouchons.

smartphone_und_auto

En automne 2017, un projet pilote limité à deux ans a été lancé au sein des offices du DETEC situés à Ittigen, dans le canton de Berne, où travaillent quelque 1600 collaborateurs de six offices fédéraux (ARE, OFROU, OFEV, OFT, OFAC et OFEN). La plupart de ces employés de la Confédération habitent dans l’agglomération bernoise ainsi que le long des tronçons Berne-Fribourg, Berne-Thoune et Berne-Bienne.

Le projet pilote a permis de recueillir de premières expérience et de faire connaître le covoiturage. Depuis la fin du projet pilote, le covoiturage est passé à l’exploitation ordinaire et reste ainsi à la disposition de tous les collaborateurs.

Un projet sous l’égide de l’OFROU

La mise en œuvre du projet de covoiturage sur le campus du DETEC est placée sous la responsabilité de l’Office fédéral des routes (OFROU). Les collaborateurs disposent d’une plateforme d’échange qui met en relation les pendulaires qui effectuent des trajets similaires. Les coûts d’exploitation annuels de cette plateforme se chiffrent en milliers de francs.

https://www.astra.admin.ch/content/astra/fr/home/themes/intelligente-mobilitaet/covoiturage.html