Dangers naturels le long des routes nationales

Quelque 300 kilomètres du réseau des routes nationales sont exposés à des dangers naturels. Comment l’OFROU y fait-il face ?

teaser-naturgefahren

De nombreux tronçons du réseau des routes nationales se trouvent essentiellement dans une zone à risques du fait de la topographie. Aujourd’hui, environ 300 kilomètres sur les 1850 que compte le réseau des routes nationales sont exposés à des dangers naturels tels que des coulées de boue, des glissements de terrain, des avalanches, des éboulements ou des chutes de pierres. La protection des infrastructures de transport et de leurs usagers revêt donc une importance majeure pour l’OFROU.

Même si certains risques sont limités autant que possible grâce à un choix du tracé et à des ouvrages de protection appropriés, il convient de définir une procédure claire pour la gestion des risques qui ne peuvent être contenus. C’est la raison pour laquelle l’OFROU a lancé en 2008, conjointement avec l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), la plate-forme nationale « Dangers naturels » (PLANAT), les cantons et les hautes écoles, un projet de gestion des dangers naturels sur les routes nationales.


Gestion des dangers naturels et mesures de protection

Les dangers sont répertoriés et évalués avant que des mesures de protection ne soient définies.

Chutes de pierres dans la région de l’Axen

Le 26 décembre 2018, des dizaines de mètres cubes de roche se sont détachés en amont de la route de l’Axen (UR). Voici notamment comment l’OFROU gère les dangers naturels.

Informations complémentaires

https://www.astra.admin.ch/content/astra/fr/home/themes/routes-nationales/dangers-naturels-a-proximite-des-routes-nationales.html