Chutes de pierres dans la région de l’Axen

Le 26 décembre 2018, des dizaines de mètres cubes de roche se sont détachés en amont de la route de l’Axen (UR). Personne n’a été blessé et la route n’a pas été endommagée, mais elle a tout de même été fermée pour des questions de sécurité. Voici notamment comment l’OFROU gère les dangers naturels.

26 décembre 2018, 7 h 30 : la police cantonale uranaise est informée qu’une chute de pierres s’est produite sur la route de l’Axen (N4) dans le secteur du portail nord du tunnel de Zingel. Personne n’a été blessé.

Bien que près de 50 mètres cubes de roche se soient détachés, soit le volume d’un garage pour une voiture de tourisme, ni le portail du tunnel de Zingel ni la galerie attenante n’ont été endommagés. La route de l’Axen entre Sisikon et Flüelen a tout de même dû être fermée immédiatement pour des questions de sécurité, car le risque de nouvelles chutes de pierres ne pouvait être exclu.

Le tronçon n’a été rouvert qu’après que des spécialistes ont jugé la situation sûre à l’issue d’un examen approfondi et qu’une fois les travaux de déblaiement achevés.

A4 - Steinschlag am Axen
L’éboulement sur la route de l’Axen (A4) dans le canton de Schwyz.

La chute de pierres dans la région de l’Axen le 26 décembre 2018 n’avait rien de surprenant. Le secteur est connu pour être une zone à risques, raison pour laquelle la N4 bénéficie de mesures de protection. Les services d’intervention tels que la police, les sapeurs-pompiers, l’Office uranais chargé de l’exploitation des routes nationales et l’OFROU sont préparés à ce type d’événement.

Un géologue était déjà sur place dans la matinée du 26 décembre. Un état des lieux rapide et complet a donc pu être effectué bien qu’il s’agissait d’un jour férié. Avant midi, les experts avaient inspecté la zone depuis un hélicoptère et conclu que de simples mesures de protection permettraient de rouvrir la route à la circulation une fois les pierres déblayées, ce qui fut rapidement chose faite grâce au concours d’une entreprise de transport privée.

La route de l’Axen a pu être rouverte à la circulation à 16 h 30, soit neuf heures après les chutes de pierres. Cet événement montre clairement comment l’OFROU gère les dangers naturels.

Images

https://www.astra.admin.ch/content/astra/fr/home/themes/routes-nationales/dangers-naturels-a-proximite-des-routes-nationales/steinschlag-axen.html