Trafic lourd transalpin

La pandémie de coronavirus n’a eu qu’un impact limité sur le trafic routier de marchandises à travers les Alpes, dans la mesure où l’approvisionnement de la Suisse et des pays voisins devait être maintenu.

En 2020, en considérant la moyenne des quatre grands passages alpins, le trafic routier de marchandises a diminué de 4 % par rapport à 2019 (cf. graphique ci-dessous). Au San Bernardino et au Grand-Saint-Bernard, la baisse s’est établie à respectivement 10,8 % et 21,3 %. Au Gothard, le trafic a reculé de seulement 2,3 %. Avec son volume de trafic bien supérieur à celui des autres passages alpins, le tunnel du Gothard rééquilibre la moyenne.

Le trafic routier de marchandises à travers les Alpes a atteint un record en 2000 avec 1 404 000 trajets recensés. Depuis, il ne cesse de baisser. Les routes absorbent un peu plus d’un quart de l’ensemble du trafic transalpin de marchandises. Les passages les plus empruntés restent le Gothard et le San Bernardino.

Les travaux de construction du second tube du tunnel routier du Gothard ont commencé au printemps 2021. Le chantier n’aura aucune incidence sur le trafic au cours des sept prochaines années.

Ces chiffres reposent sur les relevés des postes de comptage de l’OFROU. En conséquence, ils intègrent également les poids lourds non soumis à la RPLP tels que les autobus ou les grands camping-cars. Les chiffres de l’Office fédéral des transports (OFT) relatifs au trafic transalpin de marchandises proviennent quant à eux des installations de contrôle de la RPLP.

alpenquerender_schwerverkehr_fr

Informations complémentaires

https://www.astra.admin.ch/content/astra/fr/home/themen/schwerverkehr/alpenquerender-gueterverkehr.html