La Confédération encourage les projets en matière de transport dans les agglomérations

Perspectives d'évolution du transport 2040
Perspectives d'évolution du transport 2040

Les plus grands défis en matière de transport se retrouvent dans les villes et les agglomérations. En effet, celles-ci ne sont pas en mesure de financer seules les adaptations et les aménagements nécessaires des infrastructures de transport. C’est la raison pour laquelle la Confédération subventionne depuis 2008 des projets d’agglomération avec des ressources issues du fonds d’infrastructure de durée limitée. Ce financement est conditionné à l’existence de projets au travers desquels les cantons, les villes et les communes coordonnent entre elles l’évolution des transports et de l’urbanisation, et planifient ensemble les investissements dans les  infrastructures de transport.

Ces dernières années, les projets d’agglomération sont devenus un pilier central de la planification des transports et de l’aménagement du territoire. De nombreux projets relatifs aux routes et aux transports publics ainsi qu’à la mobilité piétonne et au trafic cycliste n’ont pu être concrétisés qu’avec la participation de la Confédération. Jusqu’à présent, 45 des 55 agglomérations ont pu bénéficier de ressources fédérales provenant du fonds d’infrastructure. Sur les 6 milliards de francs dont il disposait, le Parlement en a déjà débloqué 5,8 milliards, qu’il a mis de côté pour des projets concrets.

Le projet FORTA garantit sur le long terme que la Confédération continuera de cofinancer les projets d’agglomération. Dans un premier temps, quelque 390 millions de francs par an seront investis dans l’amélioration des infrastructures de transport dans les villes et les agglomérations.

Informations complémentaires