Rapport d’impact sur l’environnement

D’après le rapport d’impact sur l’environnement (RIE), les conséquences environnementales importantes lors de la construction du second tube du Gothard apparaîtront principalement lors de la phase de construction. Elles sont essentiellement engendrées par les grandes surfaces de chantiers et le besoin important de surfaces pour les décharges temporaires et définitives dans lesquelles seront entreposés les matériaux d’excavation. Le chantier a des répercussions moyennement importantes sur la forêt (déboisement temporaire d’env. 45 000 m2), la gestion des déchets, la faune et la flore ainsi que sur le paysage. En ce qui concerne la faune et la flore, des bilans écologiques ont été établis et de vastes mesures de reconstitution et de remplacement ont été intégrées au projet afin d’obtenir un bilan positif.

Il ne faut pas s’attendre à des incidences négatives notables lors de la phase d’exploitation du second tube routier du Gothard, dans la mesure où la capacité n’augmentera pas.

Les auteurs du rapport d’impact sur l’environnement parviennent à la conclusion suivante : « Les analyses effectuées dans le cadre du présent RIE montrent que les mesures de protection de l’environnement, de reconstitution et de remplacement contenues dans le projet permettent de satisfaire les exigences prévues dans la législation sur la protection de l’environnement, que ce soit lors de la construction ou de l’exploitation. »

Informations complémentaires