Gestion du trafic au Gothard

Système du compte-gouttes et phase rouge

Depuis l'incendie qui a eu lieu en 2001 dans le tunnel routier du Gothard, le transport de marchandises en transit est limité sur cet axe et sur celui du San Bernardino.

Pour des raisons de sécurité, la Confédération et les cantons concernés ont instauré un système de compte-gouttes : au Gothard, le débit horaire est limité à 1000 UVL (unités de voiture légère) dans chaque sens, sachant qu'un poids lourd équivaut à 3 UVL : les camions sont retenus dans des aires de régulation, d'où ils repartent à la cadence voulue. Lorsque ces emplacements sont saturés, ils sont immobilisés sur des aires avancées.

Sur celle de Knutwil, les temps d'attente ont totalisé 44 heures en 2004, et 99 sur celle de Stans, ce qui correspondà respectivement 0,8 et 1,9% de la durée de circulation des poids lourds sur l'ensemble de l'année.

Lorsque les conditions de la route sont normales, les camions assurant le transport intérieur de marchandises et munis d'un « S » bénéficient d'un régime privilégié. Dans des situations exceptionnelles, par exemple en cas de surcharge du poste frontière de Chiasso ou de fermeture de l'axe du Gothard, on déclenche la phase rouge, qui consiste à interdire au trafic lourd d'emprunter cet itinéraire, ainsi que celui du San Bernardino.

En 2004, il a fallu recourir à ce dispositif durant neuf jours au tunnel du Gothard. Dans le sens sudnord, il n'a jamais été nécessaire d'appliquer ce dispositif pour cause de capacité insuffisante de la route, car en cas de saturation à Airolo, le trafic a pu être dévié par le San Bernardino.

Système du compte-gouttes
Système du compte-gouttes

Informations complémentaires

https://www.astra.admin.ch/content/astra/fr/home/themes/routes-nationales/gestion-du-trafic-en-suisse--vm-ch-/gestion-du-trafic-au-gothard.html