Documentation

L’information de base concernant le développement de la mobilité douce : études, exemples et mesures probants, inspirés de l’étranger.

Publications

ZüriVelo2.JPG

Öffentliche Veloverleihsysteme in der Schweiz
Entwicklungen und Geschäftsmodelle – ein Praxisbericht

2018 zeichnet sich bei den Veloverleihsystemen in der Schweiz ein Entwicklungsschub ab. Nach längeren Rechtsverfahren starteten die Städte Zürich und Bern ihre Systeme mit je über 2000 Velos, und auch in anderen Städten sind Beschaffungsverfahren im Gange oder in Planung. Parallel dazu drängen verschiedene Anbietende mit stationsungebundenen Veloverleihangeboten (sogenannten Free-Floating-Systeme) auf den Markt, die zum Teil etablierte Systeme konkurrenzieren.

Der vorliegende Berichts ist eine Bestandsaufnahme aus den bisherigen Erfahrungen mit der Einführung, Gebrauch und Betrieb von Veloverleihsystemen in Schweizer Städten. Der Fokus liegt dabei auf den neuen Erkenntnissen aus diesen Projekten, mit Einschluss der sich stellenden rechtlichen Fragen.


flaneurdor2017f.JPG

Flâneur d’Or 2018

Organisé pour la neuvième fois, le concours national récompense les communes, les institutions, les professionnels et d’autres personnes de toute la Suisse qui se sont engagés dans la réalisation de projets innovants et efficaces en faveur de la marche en localité. La valorisation de ces bonnes pratiques joue un rôle d’impulsion et invite à s’en inspirer.

Le premier prix du Flâneur d’Or 2017 est décerné à la ville de Bienne pour la construction de l’Île-de-la-Suze. De par sa localisation au cœur de la ville, l'Île-de-la-Suze a une fonction de liaison importante, tant longitudinalement que transversalement avec les quartiers alentours. Le parc est traversé par un méandre de voies piétonnes qui rappellent judicieusement la spécificité du lieu tout en permettant de répartir les différents flux de piétons.

Ce projet de protection contre les crues et de revitalisation montre de manière exemplaire comment il est possible de créer une « oasis de verdure permettant de flâner au bord de l’eau » au cœur même d’une zone urbaine densément construite.


Voies Express Vélo - document de base

Les cyclistes veulent tous arriver à bon port aussi rapidement que possible. Ils sont toujours plus nombreux à utiliser les vélos électriques pour parcourir des distances souvent plus longues. Les Voies Express Vélo sont à même de satisfaire leurs besoins.

Elles existent déjà dans plusieurs pays, entre autres en Allemagne, au Danemark et aux Pays-Bas où les fondements et les principes de planification applicables à ces voies et à leurs réseaux ont été définis. Le présent document de base intègre ces éléments dans le contexte suisse et fournit les premières indications requises pour leur aménagement en Suisse. Il se fonde notamment sur des études et projets cantonaux et régionaux, ainsi que sur des expériences menées à l'étranger. Il présente l'état actuel des connaissances, les questions en suspens et les travaux de recherche qui restent à mener. La traduction française de ce document sera disponible courant 2016

Mobilité des enfants et des adolescents. Evolution de 1994 à 2010. Analyse basée sur les micro-recensements Mobilité et transports

La dernière étude expose les principaux développements concernant l'utilisation des moyens de transport par les enfants et les adolescents en Suisse, notamment en fonction des trajets scolaires et des déplacements de loisirs, de l'âge, du sexe et de la région. 

Entre 1994 et 2010, tout comme les enfants, les adolescents dès 13 ans ont délaissé le vélo pour les déplacements à pied ou en transports publics. Après avoir affiché une perte de vitesse depuis 2005, le recul massif de la pratique du vélo semble au point mort. 

Filles et garçons choisissent toujours plus souvent les mêmes moyens de transport, mais le critère de l'âge (ou du degré scolaire) révèle des différences significatives. Les régions linguistiques présentent encore des disparités marquées, en particulier dans l'utilisation du vélo.

Pour la première fois, les résultats sont disponibles pour la Suisse italienne. Ils montrent que les enfants et les adolescents se déplacent de manière semblable au Tessin et en Suisse romande.

Wandern und Velofahren in der Schweiz 2014 - Deckblatt

Cyclisme et randonnée pédestre en Suisse en 2014

Les activités de loisir de la population suisse continuent de refléter leur prédilection pour le cyclisme et la randonnée pédestre. Voilà ce que démontrent les études réalisées en 2014 dans le cadre de la surveillance assurée par l'OFROU, Suisse Rando et SuisseMobile. Leurs résultats s'appuient sur les conclusions du rapport Sport Suisse 2014 et sur des enquêtes complémentaires. Comparée à 2008, la popularité de ces deux types de mobilité a encore augmenté. Outre l'utilisation des chemins et itinéraires ainsi que la satisfaction des utilisateurs, les études ont porté sur la valeur ajoutée et le mode d'obtention des renseignements (Internet, guide, etc.). Présentées dans des rapports spécifiques aux différents types de la mobilité, ces données sont fondamentales pour maintenir le développement de la mobilité douce dans notre pays et en soutenir la qualité.

Service cantonal des réseaux piétons - Tâches et organisation

La planification et la mise en œuvre de mesures d'amélioration des conditions de déplacement à pied dans les cantons et les communes se déroulent souvent dans un cadre complexe. Les besoins de coordination sont conséquents et nécessitent des connaissances spécialisées.

S'appuyant sur une analyse dans six cantons pilotes, un modèle de cahier des charges articule des recommandations concernant les tâches et l'organisation d'un service cantonal des réseaux piétons selon l'art. 13 LCPR. Les résultats sont également applicables aux services des réseaux piétons des villes et des communes.

Flâneur d'Or 2014 

Le concours « Flâneur d'Or - Prix des aménagements piétons » organisé pour la huitième fois en 2014, récompense des communes, des institutions, des personnes ou des groupes de personnes de toute la Suisse qui se sont engagés dans la réalisation de projets innovants ayant des effets positifs pour les piétons. Il vise à faire connaître des bonnes pratiques et à contribuer à susciter de nouvelles réalisations qui s'en inspirent.

Après une discussion approfondie, le jury était unanime : Zurich remporte le Premier prix. Selon le jury, les mesures d'accompagnement du contournement ouest zurichois font date dans le domaine de la mobilité piétonne en Suisse. Après avoir supporté 40 ans de trafic de transit, le quartier revit. Autrefois axe de transit à fort volume de trafic, ces dernières sont aujourd'hui des rues de quartier à circulation modérée.

Par les moyens considérables mis en oeuvre, la Ville, le canton de Zurich et l'Office fédéral des routes donnent un signe fort en faveur des infrastructures urbaines adaptées aux déplacements à pied.

Route et trafic: chiffres et faits 2014 - Extrait mobilité douce

  • L'importance de la mobilité douce pour la politique suisse des transports
  • Intégration de la mobilité douce dans le secteur des routes nationales

Rapport de recherche traitant la diffusion et les conséquences des vélos électriques en Suisse

Quelque 233'000 vélos électriques circulent sur les routes suisses, et ce nombre ne cesse d'augmenter. 50'000 e-bikes ont été vendus en Suisse en 2013, de sorte qu'un vélo vendu sur six est électrique. Comment expliquer cette évolution, quel est le comportement des utilisateurs et quelles sont les répercussions en termes énergétiques? Le rapport «Diffusion et conséquences des vélos électriques en Suisse», commandé par l'Office fédéral de l'énergie, apporte des réponses à ces questions.

Utilisation du vélo chez les jeunes dans le canton de Bâle-Ville - Etude pilote

Entre 1994 et 2005, l'utilisation du vélo chez les enfants et les adolescents a diminué. Le canton de Bâle-Ville s'est penché sur les causes de ce recul en utilisant diverses méthodes.
En ville de Bâle, les transports publics représentent une véritable alternative au vélo, étant conçus de manière optimale ; l'infrastructure cyclable joue par conséquent un rôle-clé dans l'utilisation du vélo.
Le recours ou non au vélo pour les déplacements quotidiens ou de loisirs peut s'expliquer par de multiples autres motifs. Ainsi, il est fortement influencé par le comportement des parents ou des pairs du même âge, de même que par le type d'école fréquenté. Par ailleurs, certains jeunes excluent ce mode de déplacement en raison du contexte culturel de leur famille ou de leurs expériences (accidents, vol, vandalisme) ; d'autres au contraire l'apprécient car ils y voient l'expression de la rapidité, de la flexibilité et de l'indépendance.

La diversité des résultats obtenus est parfaitement illustrée par les propos ci-après de deux jeunes :

Je me sens en sécurité quand je me déplace en ville à vélo, car je le fais depuis tout petit. Circuler à vélo fait partie de mes habitudes et je n'y réfléchis pas trop !

Lorsque je prends le vélo, c'est la crise à la maison, en raison des risques d'accidents et autres.

 

L'histoire de la mobilité douce pendant le 19e et 20e siècle en Suisse 

Sous de nombreux aspects, notre système de trafic actuel est marqué par son évolution historique, et beaucoup des questions qui se posent à nous aujourd'hui trouvent leur explication dans le contexte plus large de l'histoire du trafic. En Suisse, cette histoire n'a fait jusqu'à présent l'objet que d'études partielles, et il manque toujours un ouvrage d'ensemble, qui comprend tous les modes de déplacement, routier, ferroviaire, par voie d'eau et aérien. Le projet «Histoire du trafic en Suisse», initié et suivi par le groupe de recherche de ViaStoria, doit pallier ce manque.

La présente étude pilote de la mobilité douce porte essentiellement sur le champ de recherche du trafic non motorisé et les connaissances encore largement lacunaires sur l'évolution de la mobilité douce du 19e siècle à nos jours. Elle pose ainsi les bases et hypothèses préalables à un projet de recherche plus vaste dédié à l'histoire de la mobilité douce dans le contexte de celle des transports en Suisse et qui s'inscrirait par exemple dans un projet du Fonds national suisse.

Projets-modèles pour un développement territorial durable 2014-2018

Le domaine Mobilité douce de l'Office fédéral des routes (OFROU) prend part, aux côtés de sept autres offices fédéraux, aux Projets-modèles pour un développement territorial durable 2014 - 2018, et plus particulièrement aux thèmes « Aménager les espaces non construits dans les agglomérations » (avec un accent sur les loisirs de proximité) et « Utiliser et valoriser durablement les ressources naturelles ». En effet, ce n'est que grâce à la proximité et à la présence d'infrastructures de mobilité douce que les espaces non construits, la nature et les paysages peuvent être appréhendés et utilisés de manière respectueuse et durable. En outre, ces infrastructures permettent de canaliser le tourisme et de protéger ainsi la nature et le paysage (zone sensible, réserves naturels, etc.).

Dans le cadre des projets-modèles, la sensibilisation à cette thématique peut être renforcée par une approche intersectorielle et de nouvelles formes de collaboration entre les responsables de la mobilité douce, de la nature et de la protection du paysage et de l'agriculture peuvent être développées et testées.

Concept
Offre de formation Mobilité douce

Les connaissances techniques nécessaires à la planification et à la réalisation d'infrastructures de mobilité douce attrayantes et sûres sont souvent insuffisantes. Le projet mentionné, élaboré sur mandat de l'Office fédéral des routes (OFROU) par l'Institut pour le développement territorial (IRAP) de la Haute Ecole technique de Rapperswil, s'inscrit dans ce contexte et vise à sensibiliser les hautes écoles et d'autres établissements de formation au thème de la mobilité douce. Ses divers modules présentent des façons d'intégrer des contenus sur le sujet dans les formations et les perfectionnements, en vue d'encourager une mobilité durable pour les activités quotidiennes ou de loisirs.

Vélostations - Recommandations pour leur planification et mise en service

Vols de vélo, cas fréquents de vandalisme, succès croissant des vélos électriques, stationnement désordonné sur l'espace public, inconfort lié aux intempéries: le besoin en infrastructures de stationnement vélos de qualité n'a jamais été aussi important.
Les vélostations - en tant qu'installations de stationnement surveillées, abritées et situées dans des lieux centraux - répondent à ce besoin. Au cours des prochaines années, des vélostations vont être réalisées dans toute la Suisse. Gares, entreprises ou lieux à forte fréquentation (centres commerciaux, campus de formation) : le potentiel de développement est important.

Le guide est une aide de travail qui facilite la planification et la mise en service pas à pas. Il vise à :
- attirer l'attention sur l'offre « vélostation » et ses fonctions,
- offrir un appui au processus de mise en place des vélostations,
- définir des standards d'infrastructure,
- présenter des modèles d'organisation et d'exploitation,
- montrer les possibilités de financement,
- souligner l'importance de la communication et l'évaluation pour le succès de l'exploitation.

 

Le piéton dans l'entre-deux des villes. Vers les IFF (installations à forte fréquentation) de demain, urbaines et multimodales

La problématique de l'accessibilité non motorisée des installations à forte fréquentation (IFF) s'inscrit dans un questionnement plus large qui est celui de la place du piéton dans les territoires de périphérie. Les IFF ont ainsi servi de support à une réflexion qui traite de mobilité, mais aussi d'urbanité.
L'objectif était triple: évaluer le potentiel d'accessibilité à pied des IFF, mettre en évidence les conditions nécessaires à une prise en compte du piéton dans la planification de ces équipements et identifier des bonnes pratiques.
Le rapport a pour ambition de montrer les champs d'action possibles, de susciter un intérêt pour la problématique et inciter les acteurs concernés à l'intégrer le plus en amont possible dans la conception des projets. Il est basé sur une revue de la littérature spécialisée récente, des entretiens et une vingtaine d'études de cas.

Prix Vélo Infrastructure 2012
Le « Prix Vélo Infrastructure » (4e édition) s'adressait aux autorités publiques ainsi qu'aux entreprises qui contribuent, par des mesures exemplaires et innovantes, à renforcer la sécurité et l'attrait du trafic cycliste.

Fondements économiques des chemins de randonnée pédestre
La randonnée est l'un des piliers de l'offre touristique de base en Suisse. Jusqu'ici, on savait très peu de choses sur les coûts d'entretien du réseau de chemins de randonnée pédestre. Il existait également très peu d'informations sur la création de valeur et sur les effets en termes d'emplois générés par les dépenses des randonneurs suisses et étrangers ainsi que sur la répartition par canton. L'Office fédéral des routes (OFROU) et la Fédération suisse du tourisme pédestre (FSTP, organisation faîtière) ont comblé cette lacune en faisant réaliser une nouvelle étude. Fazit: L'utilité totale de la randonnée est en effet nettement plus élevée que les coûts. Investir dans un réseau bien entretenu de chemins de randonnée pédestre vaut la peine.

Flâneur d'Or 2011
Ce concours à l'échelle nationale récompense les cantons, communes, institutions, spécialistes et autres personnes qui se sont engagés pour les piétons dans toute la Suisse, en élaborant des projets d'infrastructure novateurs et efficaces en leur faveur. C'est la petite commune valaisanne de Naters qui a décroché le Flâneur d'Or 2011. L'aide financière obtenue dans le cadre du programme d'agglomération Brigue-Viège-Naters a permis de transformer le tracé ferroviaire de l'ancienne ligne Furka Oberalp en un itinéraire de mobilité douce attrayant, créant ainsi un nouvel espace propice à la détente, aux rencontres ainsi qu'aux promenades à pied ou en vélo.

Tour d'horizon de l'offre de formation en matière de mobilité douce en Suisse: analyse et recommandations
Dans la pratique, par exemple lors de l'évaluation des programmes d'agglomération, il s'est avéré qu‘il n'était pas toujours possible de garantir un haut niveau de qualité dans la planification, la conception et la réalisation d'installations de transports sûres et attrayantes pour la mobilité douce, les spécialistes des transports disposant d'un savoir-faire dans le domaine étant trop peu nombreux. Une étude mandatée par l'OFROU montre clairement que, globalement, l'offre de formation en matière de mobilité douce est encore insuffisante dans les hautes écoles suisses. Les recommandations formulées par l'équipe de projet font ressortir la nécessité d'agir auprès de différents acteurs: les institutions de formation, les administrations publiques et les associations privées.

Prix Vélo Infrastructure 2010
Le « Prix Vélo Infrastructure » (3e édition) s'adressait aux autorités publiques ainsi qu'aux entreprises qui contribuent, par des mesures exemplaires et innovantes, à renforcer la sécurité et l'attrait du trafic cycliste.

.

Ordonnance concernant l'inventaire fédéral des voies de communication historiques de la Suisse (OIVS)
L'ordonnance concernant l'inventaire fédéral des voies de communication historiques de la Suisse du 14 avril 2010 est entrée en vigueur le 1er juillet 2010.
Elle a force obligatoire en matière de protection des voies de communication historiques d'importance nationale figurant dans l'inventaire fédéral.
Elle contient en outre des dispositions visant à conserver et à entretenir ces voies de communication historiques ainsi qu'à promouvoir leur utilisation touristique. Ainsi, cette ordonnance apporte une contribution importante à la conservation de la diversité du paysage et à la création d'un réseau attrayant de chemins pour les piétons, la randonnée et les cyclistes.
La documentation 122 contient le texte de l'ordonnance ainsi que le rapport explicatif détaillé y afférent.

Parkings à vélos publics – Recommandations pour le recensement
Dans le cadre des projets d'agglomération transports et urbanisation, la Confédération promeut la construction de nombreux parkings à vélos. Afin de permettre le monitoring et le contrôle des effets de ces projets, les agglomérations sont amenées à dénombrer les parkings à vélos par habitant sur la voie publique. Cette tâche requiert la mise en place d'une procédure de recensement uniforme et efficace, que nous expliquons dans les présentes recommandations.
Le principe est simple : les agglomérations et les communes collectent des données obligatoires et facultatives (propriétés qualitatives) qui leur servent de base à la planification des parkings à vélos.
Une solution informatique provisoire permettant la saisie des premières données est mise à disposition par l'OFROU à l'adresse http://www.veloparkierung.ch/homepage/index.php?lang=fr. L'actualisation de ces données se fera ensuite directement dans l'application métier Mobilité douce de MISTRA.

rapport: coûts occasionnés par la construction des infrastructures de MD les plus courantes

Coûts occasionnés par la construction des infrastructures de mobilité douce les plus courantes
Combien coûte un passage pour piétons avec îlot central ? Quels sont les coûts liés au marquage d'une bande cyclable sur une chaussée existante ? Et ceux pour dix stationnements pour vélos : couverts, non couvert, avec dispositif de verrouillage ?
Initialement conçu comme un outil administratif interne pour l'évaluation des projets d'agglomération transports et urbanisation, ce petit ouvrage de référence doit à présent être mis à la disposition d'un public intéressé, permettant ainsi également aux non spécialistes d'estimer grossièrement les coûts des mesures infrastructurelles les plus courantes mises en place en faveur des piétons et des cyclistes.
Le document présente les coûts de construction (prix de 2007 et facteur régional de correction des coûts) sans les frais d'acquisition de terrain.

Marquages pour le trafic cycliste
Rapport de recherche
Il est relativement fréquent que le balisage utilisé sur les routes suisses pour le trafic cycliste ne soit pas conforme au droit sur la circulation routière ou ne corresponde pas tout à fait aux normes en vigueur. Cela s'explique avant tout par le besoin de signaler et de marquer les itinéraires cyclables par une ligne continue, ce également sur les voies trop étroites.
Un projet de recherche a donc été lancé afin d'examiner si la législation en question et les normes VSS couvraient les besoins avérés du balisage du trafic cycliste et, dans le cas contraire, où il était nécessaire de procéder à des modifications et à des ajouts.

La pratique du vélo en Suisse
Rapport sur l'analyse secondaire de «Sport Suisse 2008» 
Cet ouvrage se fonde sur l'analyse approfondie « Sport Suisse 2008 », l'enquête la plus importante et la plus complète jamais réalisée auprès de la population résidante suisse sur le thème du comportement en matière d'activité sportive et physique. L'étude est arrivée à des conclusions intéressantes, dont voici un extrait :

  • Au total, 42 % de la population suisse citent le cyclisme comme activité sportive.
  • Quelque 2,4 millions de Suisses âgés de 15 à 74 ans pratiquent régulièrement le vélo durant leur temps libre.
  • Un cycliste entreprend en moyenne 45 tours à vélo par an, d'une durée d'environ une heure et demie.
  • Les vacances à vélo sont très appréciées et plus répandues qu'admis jusqu'à présent : près de 7 % de la population suisse a passé au moins une fois des vacances à vélo ces cinq dernières années.   

Aides financières destinées à la conservation des voies de communication historiques en vertu de l'article 13 de la LPN
Relèvement exceptionnel des taux de subvention: mise en oeuvre de l'art. 5, al. 4, de l'OPN par l'OFROU
L'OFROU, étant le service de la Confédération chargé de la protection des voies de communication historiques en vertu de l'art. 23 de l'Ordonnance sur la protection de la nature et du paysage OPN, il peut allouer des aides financières aux mesures de conservation de ces infrastructures, conformément à l'art. 13 de la Loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage LPN. Selon l'art. 5, al. 4, de l'OPN, il est en outre habilité, exceptionnellement et sous certaines conditions, à relever sa contribution à 45 % des frais subventionnables. Afin d'aider les auteurs de demandes de subvention dans leur travail de conservation des voies de communication historiques et de garantir l'égalité de traitement de leurs requêtes, l'OFROU a établi des principes d'évaluation en la matière, applicables dès maintenant.

La randonnée en Suisse 2008
Rapport sur l'analyse secondaire de «Sport Suisse 2008» et sur l'enquête menée auprès des randonneurs dans différentes régions de randonnée
Cet ouvrage réalisé à partir de deux enquêtes récentes présente différents aspects de la randonnée et du réseau de chemins de randonnée pédestre en Suisse.
La partie I présente les résultats d'une analyse secondaire des données de l'étude «Sport Suisse 2008». Avec plus de 10'000 personnes interrogées, elle se prêtait en effet très bien à déterminer le profil social et démographique des randonneurs ainsi que la fréquence et le contexte (sportif) des pratiques de randonnée pédestre en Suisse.
La partie II complète ces résultats par des précisions sur certains aspects précis de la randonnée pédestre. L'évaluation des 2'225 questionnaires remplis permet en effet de dresser un tableau très détaillé des activités, de l'expérience et des besoins des personnes la pratiquant habituellement.
Ce rapport est un premier pas vers le «monitorage de la randonnée pédestre» que L'OFROU et «Suisse Rando » souhaitent mettre en place ces prochaines années afin suivre de façon systématique l'évolution de la randonnée pédestre en Suisse.

Flâneur d'Or 2008
Le prix « Flâneur d'Or 2008 » récompense les aménagements piétons sûrs et attrayants : espaces publics, chemins et places qui invitent à la promenade, tels sont les projets primés. Ce concours national, organisé pour la sixième fois, distingue les projets novateurs et efficaces pour les piétons. Les projets récompensés sont présentés dans le rapport du jury.

Route et trafic : chiffres et faits 2008
Extrait mobilité douce
Brève description des compétences fédérales en matière de mobilité douce ; survol des chemins suisses de communication historique, de randonnée pédestre et des itinéraires cyclables

Rapport "Mobilité des enfants et adolescents"

Mobilité des enfants et des adolescents : constats et tendances tirés des microrecensements de 1994, 2000 et 2005 sur le comportement de la population en matière de transports
Ce document présente les principales habitudes en matière de mobilité qu'ont les enfants et les adolescents en Suisse, en fonction de critères tels que âge, sexe ou région linguistique.
Ces habitudes ont évolué de façon notable ces dix dernières années. En effet, entre 1994 et 2005, la part de marche à pied et l'utilisation des transports publics dans les déplacements des jeunes âgés de moins de 20 ans ont augmenté. À l'inverse, l'utilisation du vélo par cette catégorie d'usagers a fortement diminué.
Cette baisse préoccupe l'OFROU, qui désire en comprendre les raisons au moyen d'une recherche.

Objectifs de qualité des chemins de randonnée pédestre de Suisse
Le réseau suisse de chemins de randonnée pédestre jouit d'une bonne réputation au-delà des frontières nationales.
A long terme, il ne pourra assurer ses fonctions associées au tourisme, aux transports et à la santé que s'il fait l'objet d'un développement continu et s'il répond aux exigences actuelles des randonneurs.
Les «Objectifs de qualité des chemins de randonnée pédestre de Suisse» présentent les sept principales exigences posées aujourd'hui à un réseau de chemins de randonnée pédestre attrayant, sûr et interconnecté.

Expériences faites avec des chaussées à voie centrale banalisée à l'intérieur de localités (CD-ROM)
Expériences faites avec des chausséees à voie centrale banalisée à l'intérieur de localités (CD-ROM). Prix: CHF 30.-

Expériences faites avec des chausséees à voie centrale banalisée à l'intérieur de localités (CD-ROM)
Les chaussées à voie centrale banalisée* rendent les routes plus sûres et plus favorables à la circulation des cyclistes. Toutefois, elles ne se prêtent pas à toutes les situations. Chaque cas doit être minutieusement évalué par les cantons et les communes, qui doivent faire montre de prudence lors de la mise en œuvre d'une telle mesure.
L'OFROU souhaite appuyer les autorités d'exécution dans cette tâche en mettant à leur disposition un CD-ROM.  Ce dernier contient divers exemples de pose de chaussées à voie centrale banalisée, des évaluations antérieures et postérieures au projet, de nombreux films et photos ainsi que des interviews avec les responsables et les personnes touchées. Vous y trouverez les plus importantes remarques et recommandations.

* Chaussée à voie centrale banalisée = route sans délimitation centrale bordée de bandes cyclables.

La mobilite douce dans les projets d'agglomeration - Aide de travail

La mobilité douce dans les projets d'agglomérations
Complétant les directives et la documentation concernant les modalités des projets d'agglomération Transports et urbanisation de l'Office fédéral du développement territorial (cf. lien ci-dessous), ce guide analyse les spécifités de la mobilité douce: évaluation ciblée des points faibles, élaboration, présentation et mise en oeuvre des (trains de) mesures prises dans ce domaine.

frontispice de la publication

Rapport statistique de la MD
Ce rapport présente les caractéristiques d'une banque de donnée nationale de la MD.
Le projet est actuellement en cours.

frontispice de la publication

Recensement des zones à problèmes pour la mobilité douce
Les trajets accidentés ou dangereux constituent des obstacles qui rendent la MD difficile, voire impraticable. À l'instar de la ville de Langenthal, une méthodologie a été conçue pour identifier puis supprimer ces zones à problèmes du réseau.

PROMPT
Le projet européen PROMPT (New Means to Promote Pedestrian Traffic in Cities, promotion pédestre dans les villes) présente, en s'appuyant sur des exemples de Suisse et de cinq pays européens, les principaux problèmes et de possibles solutions favorisant la marche en ville.

Brochure sur le prix de l’innovation de la mobilité des piétons
2004

Prix 2004 de l'innovation de la mobilité des piétons
Dans plusieurs régions de Suisse, la promotion de la marche en ville est à l'ordre du jour. Il ne s'agit que rarement de gros travaux d'aménagement, mais plutôt de mesures simples, imperceptibles, et qui améliorent néanmoins le quotidien des piétons. Le prix de l'innovation de la mobilité des piétons a été décerné pour la cinquième fois en 2004. Présentation des dix projets récompensés.

Mobilité des enfants et des adolescents
Ce qui ne s'apprend pas petit est perdu pour la vie. Nous savons peu du développement du comportement en matière de mobilité au cours d'une vie. C'est en effet la première fois que l'on se penche sur les déplacements des enfants et des adolescents et que l'on les classe par âge, sexe, région, etc. Aussi, les microrecensements effectués de 1994 à 2000 seront-ils poursuivis.

frontispice de la publication

Investissements dans l'avenir : promotion de la circulation des piétons et des cyclistes
Dossier volume M32 du programme national de recherche 41 « Transport et environnement »

Informations complémentaires

Documentation

Prix mobilité douce (infrastructures)


Application métier MD


Autres documents

https://www.astra.admin.ch/content/astra/fr/home/themes/mobilite-douce/documentation.html