Début secteur de contenu

Début navigateur

le fil d’Ariane (breadcrumb trail)

Fin navigateur



Accident d’autocar le 13 mars 2012 dans le tunnel "Sierre"

Dans le tunnel de Sierre, sur la route nationale A9 située dans le canton du Valais, un grave accident est survenu le mardi 13 mars 2012 à 21h30, impliquant un autocar de tourisme belge qui ramenait des écoliers d’un séjour de ski : 28 personnes ont perdu la vie, dont 22 enfants ; 24 autres enfants ont été blessés.

L'accident est survenu dans le tunnel de Sierre, alors que l'autocar circulait sur l'autoroute A9 à l'ouest de Sierre en direction de Sion. Pour des raisons encore indéterminées, le véhicule a percuté frontalement une place d'arrêt d'urgence.

Les opérations de sauvetage dans le tunnel ont duré toute la nuit. Les blessés ont été transportés par hélicoptère et ambulance dans des hôpitaux des cantons du Valais, de Vaud et de Berne. 200 sauveteurs étaient mobilisés.

 La Suisse présente ses condoléances aux familles des victimes et à la Belgique

La présidente de la Confédération, Eveline Widmer-Schlumpf, a accueilli avec une profonde affliction et un grand désarroi la nouvelle de ce tragique accident survenu hier soir en Valais. Au nom de la Suisse, elle exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu'au peuple et au gouvernement belges.

Mis en service en 1999, le tunnel de Sierre est un ouvrage d'une longueur de 2,5 km qui répond en tous points aux normes techniques en vigueur (notamment la norme SIA 197/2). La circulation s'y effectue à sens unique dans deux tubes séparés, sauf en cas d'incident, où l'un deux sert d'issue de secours à l'autre via les liaisons transversales. Compte tenu de la topographie des lieux, le tunnel est conçu de la manière suivante : les véhicules en provenance de Brigue empruntent tout d'abord un tunnel creusé de faible longueur (tunnel de Géronde), puis une brève tranchée couverte (à proximité du Lac de Géronde), avant de s'engager de nouveau dans un petit tunnel creusé et enfin dans une tranchée couverte sur 1,25 km.

Les dommages causés à l'infrastructure sont comparativement minimes. La circulation a pu être rétablie dans le tunnel le mercredi 14 mars à 7h40.

La gestion du sinistre s'est déroulée et se déroule conformément aux dispositions en vigueur, c'est-à-dire dans un premier temps sous la responsabilité du canton du Valais et sous la conduite des instances locales et du président du gouvernement Jacques Melly, et à présent du juge d'instruction. L'OFROU remercie toutes les instances valaisannes concernées, de la police aux services de secours en passant par les équipes sanitaires et l'unité territoriale pour leur professionnalisme. Le DETEC, le canton et l'OFROU coordonnent leur action, étant entendu que la responsabilité de la communication au niveau fédéral relève de la Chancellerie fédérale.

Plan général et plan de l'élargissement d'arrêt


Fin secteur de contenu