Beginn Inhaltsbereich

Beginn Navigator

Verlaufsnavigation

Ende Navigator



Genève


Constat

Aujourd'hui déjà, l'autoroute de contournement de Genève est très sollicitée. Compte tenu des accroissements de trafic attendus à moyen terme, sa capacité ne suffira plus à absorber le trafic entre les échangeurs de Perly et du Vengeron. De nombreux embouteillages et d'importantes perturbations de trafic en résulteront. Dans le second message pour l'élimination des goulets d'étranglement, mis en consultation au printemps 2013, le degré de surcharge maximal a été attribué à l'ensemble du contournement de Genève, entre l'échangeur du Vengeron et la jonction de Perly.

Afin de définir les mesures permettant de remédier aux futurs embouteillages, l'OFROU a mené une étude préliminaire. Les services concernées du canton de Genève, l'Association des communes genevoises (ACG) ainsi que les institutions française ont été associés de manière étroite à l‘élaboration de l'étude.

Objectifs

Les objectifs de cette étude étaient en premier lieu de mettre en évidence l'intensité et l'étendue du problème futur, définissant ainsi la nécessité d'agir. Elle visait ensuite, sur la base d'une analyse exhaustive de l'ensemble des solutions envisageables, à proposer la solution la plus opportune pour résoudre ces problèmes de trafic.

Elle a également permis d'évaluer le coût des aménagements recommandés ainsi que de définir la suite des études à entreprendre.

Résultats obtenus

Sur base des résultats de l'étude, l'OFROU a pu tirer les principales conclusions suivantes:

Seule l'augmentation de la capacité de l'autoroute actuelle permet de résoudre les problèmes de trafic de manière durable. L'adjonction d'une voie de circulation par sens est ainsi recommandée. Au droit des tunnels de Vernier et de Confignon, une galerie supplémentaire sera percée et les tunnels existants seront élargis.

Les variantes prévoyant de nouveaux tracés sur la rive droite (Contournement par l'ouest) présentent des coûts disproportionnés par rapport aux avantages qu'elles apportent. Elles ne sont pas recommandées.

La construction d'une grande Traversée du Lac n'est pas une solution au goulet d'étranglement. Elle permet  cependant un délestage important de certains tronçons routiers urbains tout en réduisant fortement les temps de parcours à l'intérieur du Grand Genève. Son opportunité dépend cependant du développement de l'urbanisation de la rive gauche (Suisse et France) dont la cohérence territoriale nécessite des analyses complémentaires à mener par le canton de Genève.

La décision de réaliser ou non une Traversée du Lac est actuellement prématurée. Elle devra d‘abord être analysée sous l'angle du développement territorial. Par conséquent, une intégration du tracé dans l'arrêté fédéral sur le réseau des routes nationales est actuellement prématurée.

Suite des études

Les études concernant l'élargissement de l'autoroute de contournement actuelle seront concrétisées par l'établissement de différents projets généraux pour les tronçons situés entre l'échangeur du Vengeron et celui de Perly.


Ende Inhaltsbereich