Début secteur de contenu

Début navigateur

le fil d’Ariane (breadcrumb trail)

Fin navigateur



A12 : Abattage d’arbres en bordure d’autoroute de début janvier à fin février 2012

Dès le 9 janvier et jusqu'à fin février 2012, la corporation forestière du Bas-Gibloux et la Bourgeoisie de Fribourg procèderont à des abattages d'arbres dans la forêt de Moncor et de part et d'autre de l'autoroute dans les massifs forestiers situés entre Matran et Rossens. Ces travaux sont nécessaires afin de préserver les usagers de l'autoroute de chutes d'arbres ou de branches sur la chaussée.

Ces opérations nécessiteront de brèves réductions de voies afin de garantir la sécurité des personnels et des usagers de la route pendant les abattages.

D'importants travaux d'abattage d'arbres seront réalisés dans la forêt de Moncor et dans les massifs forestiers situés entre Matran (jonction n°6) et Rossens (jonction n°5) au cours des mois de janvier et février 2012. Les travaux débuteront le 9 janvier sur le premier secteur côté Alpes à Rossens. Ils seront suivis à partir du 16 janvier des opérations à Moncor. Les arbres seront abattus sur une distance d'environ 30 mètres de part et d'autre de l'autoroute. Ces mesures font suite à celles déjà prises sur la zone en janvier et février 2011.

Ces mesures sont obligatoires afin de garantir la sécurité des usagers de l'autoroute. Elles empêchent tout risque de chute d'arbres et de branches sur la chaussée.  

 

Pour rappel :

L'autoroute construite fin des années 70 traverse de nombreux massifs forestiers.  En près de quatre décennies, la végétation s'est développée au risque de causer des dangers pour les voies de circulation avoisinantes. L'objectif aujourd'hui : maintenir à proximité immédiate de l'autoroute un ourlet buissonnant et à l'arrière des arbres dont la taille ne devrait pas excéder 15 mètres de hauteur. Cette lisière forestière sera ainsi plus stable et apportera un gain important en sécurité.

 

Ces mesures s'inscrivent dans le cadre de l'article 49 de la loi fédérale sur les routes nationales qui stipule : « l'entretien et l'exploitation des routes nationales et de leurs installations techniques doivent être conformes aux principes économiques, garantir un trafic sûr et fluide, et, dans toute la mesure du possible, permettre un usage sans restriction. »

 

En conséquence, la forêt est entretenue et exploitée le long des routes nationales. Dans le cas présent, il s'agit de zone dite de « bûcheronnage de sécurité ». Les arbres et les arbustes potentiellement dangereux en bordure de route sont éliminés sur une largeur qui égale la hauteur d'un arbre.

 

 

Contact :
Olivier Floc'hic, Responsable Information et Communication,
OFROU Filiale Estavayer-le-Lac, tél. 026 664 87 16

Retour à vue d'ensemble Suisse occidentale (filiale d'Estavayer)

Fin secteur de contenu