Home Content Area

Home Navigator

breadcrumb navigation

End Navigator



A9 Vennes-Chexbres



Le projet
Ce tronçon d'autoroute, ouvert en 1974,  long de 12.5 km, doit être rénové dans les meilleurs délais car aujourd'hui son état témoigne d'une dégradation générale.  Il a déjà fait l'objet de travaux d'assainissement des nuisances sonores entre 1986 et la fin des années 1990.  Il est donc nécessaire de procéder à une rénovation pour satisfaire aux prescriptions en vigueur en matière de sécurité, de protection de l'environnement, des riverains et des usagers de la route

Situation: l'intervention et le gros entretien portent sur une longueur de 12.5 km (du km 7.800 au km 20.300).

Maître d'ouvrage: le projet est géré par l'OFROU Filiale d'Estavayer-le-Lac. 

Trafic: le trafic journalier moyen sur le tronçon dépasse les 60'000 véhicules/jour.

La durée de construction
Les travaux préparatoires s'effectueront dès 2014. Quant aux travaux principaux, ils sont prévus sur trois ans, de 2015 à 2017.

Les travaux de construction
Les objectifs généraux sont les suivants:

 •  l'assainissement du tronçon en regard de l'Ordonnance sur la protection contre le bruit (OPB), dont la pose d'un revêtement phono absorbant et la construction de parois antibruit;
 •  le renouvellement des glissières selon les nouveaux standards en vigueur; 
 •  la réfection des ponts autoroutiers ainsi que les passages supérieurs et inférieurs qui nécessitent la révision de l'étanchéité, des bordures et des éléments métalliques des ouvrages; 
 •    la réfection des quatre tunnels du tronçon (Belmont, Chauderon, Criblette, Flonzaley) qui présentent des états de dégradation assez avancés et qui nécessitent un bétonnage de nouvelles voûtes; 
 •   la mise en conformité aux standards actuels des installations électromécaniques, ainsi que l'installation d'équipements permettant un guidage dynamique du trafic. 

Les particularités du projet
Dès avril 2014 et jusqu'en 2017, des perturbations du trafic liées aux chantiers sont à craindre.  Et, en période nocturne, certains travaux pourraient même s'avérer bruyants pour le voisinage.  Ces quatre ans de turbulences routières sont absolument nécessaires pour atteindre deux objectifs fondamentaux: la sécurité des usagers de l'autoroute et l'atténuation des problèmes de bruit sur ce tronçon.

La circulation est prévue 2 + 2 (deux voies par côté) avec voie réduite le jour et 1 + 1 la nuit lors de certaines phases.

Les coûts
Le montant des travaux est évalué de CHF 400 à 500 millions, selon les options choisies pour la rénovation des tunnels et les mesures antibruit.

 


End Content Area